Google + n’est plus.

Le géant Google a indiqué, la fermeture de son réseau social après avoir découvert lors d’un audit interne une faille de sécurité, ayant exposé les données personnelles d’un demi-million de comptes.

Ce réseau social, lancé en 2011 en réponse au succès de Facebook, est définitivement clôturé. Suite à de nombreux problèmes de sécurité et de sa faible utilisation, Google a décidé de fermer définitivement son réseau social le 2 avril 2019.

Pourquoi cette fermeture?

Google a annoncé lundi 8 octobre qu’il va fermer son réseau social Google+ dans les dix mois, sept ans après son lancement en 2011 en fanfare comme rival de Facebook. Si cette tentative de capter le marché des réseaux sociaux fut un échec cuisant, elle n’est pas la raison de cet arrêt du service. Il fait suite à un article du Wall Street Journal qui a révélé qu’une faille de sécurité sur Google+ a exposé pendant trois ans, de 2015 à mars 2018, les données de centaines de milliers d’utilisateurs à des applications qui n’étaient pas censées y avoir accès.

5 secondes, c’est le temps que passaient en moyenne 90% des internautes sur le réseau social par session. Proposant peu de fonctionnalités originales, le réseau est resté le même depuis des années, faisant fuir au fur et à mesure les utilisateurs.

De plus, une faille apparue en début d’année 2018 n’a pas arrangé l’image de Google+. En effet l’API qui permettait de donner accès à votre compte par le biais d’applications tierces a eu un bug. Ces applications ont pu accéder aux données que l’utilisateur ne souhaitait pas rendre publiques. Au final, c’est 500’000 comptes qui ont été concernés.

Cette faille a précipité la chute de Google+ et l’annonce de sa fermeture ne fut pas vraiment une surprise pour la grande majorité des internautes.